Internet, le matériel informatique dont vous avez besoin !

Un PC fixe ou un ordinateur portable branché à un routeur ou à un récepteur Wifi est suffisant pour pouvoir naviguer sur internet. Mais d’autres matériels et logiciels informatiques sont indispensables pour travailler efficacement, être joignable et se protéger.

Quel matériel pour quel usage ?

Ordinateur de bureau, accessoires PC, produits d’imprimante, disques durs SSD, clés USB ou webcams, il y a pas mal de matériel qui nous accompagne que ce soit pour travailler ou pour étudier. Le choix du matériel informatique à acheter dépendra grandement de l’utilisation que vous allez en faire.

Un ordinateur haute performance

Si vous avez besoin d’utiliser des applications puissantes, vous aurez besoin d’un processeur puissant, de plus de mémoire RAM ou parfois même de très bonnes cartes graphiques.

Achat d’imprimante multifonction

Une imprimante qui peut à la fois faire des impressions bureautiques, des impressions de photos haute définition, numériser et scanner, photocopier et éventuellement faxer des documents.

Equipements pour visioconférence

De la webcam au micro en passant par les casques et les écrans, une réunion à distance exige plusieurs équipements et un logiciel adapté afin d’avoir une bonne qualité de son et de vidéo.

ADSL, fibre optique ou câble ?

La différence entre l’ADSL, la fibre optique et le câble n’est pas forcément perceptible du côté de l’usage mais il y a des différences, souvent négligées, entre ces trois technologies même si elles offrent toutes un accès à une connexion internet très haut débit.

L’ADSL a un débit maximum de 15 Mbit/s loin du débit offert par le câble coaxial qui ne dépasse pas 800 Mbit/s pour les vitesses les plus rapides. La VSDL permet par contre d’atteindre 100 Mbit/s.

Toutefois, la fibre optique reste la meilleure option offrant un très haut débit, théoriquement illimité. Avec une telle vitesse, il est possible de télécharger un morceau de musique en quelques secondes ou encore d’échanger des mails volumineux quasi-instantanément.

Serveur informatique pour entreprise

Un serveur informatique permet de centraliser et sécuriser les données informatiques d’une entreprise. Le choix dépend de plusieurs critères dont la taille de l’entreprise, les besoins d’utilisation et l’externalisation ou pas des données. Il y a des serveurs pour tous les budgets.

  • Le premier choix se fait entre installer un serveur physique localement ou opter pour une solution cloud.
  • Le choix entre les trois formats courants des serveurs : tour, rack et lame.
  • Virtualiser ou ne pas virtualiser ? Une plus grande souplesse quand il s’agit de répartir les ressources du serveur.

Les mobiles : iOS vs Android, qui va dominer ?

Êtes-vous plutôt iPhone ou Galaxy ? Une réalité que personne ne peut nier est que les systèmes d’exploitation Android et iOS continuent et continueront à dominer le marché des Smartphones.

Pour ceux qui ne le savent pas, iOS désigne le système d’exploitation d’Apple qui équipe actuellement les smartphones iPhone, quel que soit leur type et génération et les tablettes iPad.

Android est actuellement le système d’exploitation le plus utilisé. Plus d’un téléphone ou tablette sur deux dans le monde est équipé par ce système d’exploitation Open Source.

Se protéger des attaques
Cybersécurité

Les entreprises disposant d’un réseau professionnel courent le risque d’attaques informatiques. Des astuces et des règles de bonne pratique sont essentielles pour sécuriser ses systèmes et son infrastructure.

Le cloud : une technologie incontournable

Le Cloud Computing désigne le stockage des données sur internet pour y accéder par la suite, au lieu d’utiliser des disques durs internes ou des disques durs externes reliés à un ordinateur classique.

Les grandes formes Amazon, Microsoft, Google et Alibaba renforcent leur emprise sur le marché du cloud qui présente l’avantage de pouvoir récupérer ses données à tout moment.

Vous n’aurez plus besoin d’avoir un gros espace de stockage sur vous pour toutes vos données.

La sécurité des données du cloud reste toutefois un point d’achoppement concernant cette technologie.